Etape 9, à fond vers New – York

Halifax New York

Dernière ligne droite pour Christophe.

Cette ultime navigation emmènera notre aventurier d’Halifax à la cohue de la Ville qui ne dort jamais.

Crédit Photo www.emirates.com

Après 550 mn, ce sera un grand moment d’émotion en arrivant par Ellis Island avec une vue plongeante sur la célèbre statue de la Liberté, l’un des nombreux symboles de New – York.

www.artinstitutes.edu

Le stop final se fera à Liberty Landing Marina dans le New Jersey.

Crédit Photo www.ransaari.com

Notre homme, Christophe MAUPATE, pourra être fier d’avoir mené à bien ce long rêve devenu réalité!

Environ 3 semaines ce seront écoulés depuis le départ de Bordeaux.

BNYS, Bordeaux -> New – York en Solitaire, une aventure humaine et technique…

Le retour en France sera moins glamour, dans l’entre d’un conteneur.

 

Etape 8, St Jhon’s Port -> Halifax

St Jhon's Port Halifax

Pour cette 8ème étape, Christophe parcourra 530 mn, tout en longeant les côtes Canadiennes. Il est probable que notre aventurier fasse un petit stop rapide en terre Française, à St Pierre et Miquelon.

www.grande-armee.fr

Le point d’arrivée se situe à Halifax en Nouvelle – Écosse et, cette navigation vers le Sud ne représente pas de difficulté particulière, tout du moins en cette saison.

Crédit Photo www.thehalliburton.com

Etape 7, Qaqortoq -> St Jhon’s Port

Qaqortoq St Jhon's Port

C’est l’étape la plus longue, celle qui fera passer Christophe de Qaqortoq au Groënland vers St Jhon’s Port au Canada.

Crédit Photo www.sjpa.com

Les 790 mn à parcourir ne laisse pas le choix à l’improvisation.

En effet, c’est une zone où le trafic est extrêmement faible et, il n’existe aucune solution de repli!

Crédit Photo www.holidaucheck.com

Prudence et résistance sont les maîtres mots pour regagner le continent Américain!

Etape 6, Reykjavik -> Qaqortoq

Reykjavik Qaqortoq

Pour cette nouvelle navigation, Christophe quittera L’Islande pour Qaqortoq, petite ville au Sud Ouest du Groënland.

Crédit Photo www.silversea.com

On est en plein Grand Nord, entre icebergs et ours blancs.

Crédit Photo www.trapadvisor.com

On est sur l’une des 2 étapes les plus longues avec 750 mn à parcourir.

Le routage sera primordial pour éviter les growlers dérivants avec les courants mais aussi poussés par les vents. Cela peut vite devenir une barrière infranchissable.

Qaqortoq tient plus du village que de la ville avec seulement 3 000  habitants.

Crédit Photo www.blogger.com

Etape 5, Torshavn -> Reykjavik

Torshavn Reykjavik
Pour cette 5ème navigation, Christophe quittera les Iles Féroé pour rejoindre Reykjavik en Islande.

Il entrera donc de plein fouet dans le Grand Nord, avec des condition de mer pouvant être musclées.

Crédit Photo www.blacktomato.com

En approche de Reykjavik, Christophe aura la possibilité de faire une halte et de se mettre à l’abri sur l’ïle de Vestmann, dans le porte de Vestmannaeyjabaer, qui a pour particularité de rentrer au cœur de l’île après avoir longé de chenal bordé de hautes falaises.

Crédit Photo www.vestmannaeyjar.is

Ce n’est pas un port touristique mais il est très utilisé par les pêcheurs Islandais.
Il aura 490 mn à couvrir en haut très profonde avec un record à – 2 000 m, hors de portée du sondeur Garmin pour particuliers.
La température de l’eau chute grandement par ici, tout comme la salinité.

Crédit Photo www.visitreykjavik.is

Cela a plusieurs incidences comme la moindre portance de l’eau et donc une augmentation de la consommation. De même, la mécanique et notamment l’huile d’embase souffriront plus de ce froid, les différentes pièces auront une friction plus importante.

Etape 4, Kirkwall -> Torshavn

Kirkwall  Torshavn

Christophe continue sa remontée vers le Grand Nord pour cette 4ème étape.

Petit parcours de seulement 190 mn, il ralliera Kirkwall à Torshavn aux Iles Féroé.

Crédit photo Flickr

Ce périple ne présente pas de difficulté particulière si ce n’est que plus on remonte au nord, plus les conditions de mer se compliquent!

Néanmoins, à cette saison, les journées seront très longues et les nuits forcément brèves. Un atout pour le pilotage.

Crédit photo Wikipedia

Etape 3, Dublin -> Kirkwall

Dublin -> Kirkwall

La 3ème étape, de Dublin en Irlande à Kirkwall en Écosse est la dernière qui longe les côtes avant la route vers le Grand Nord.

Certes, cette navigation apportera à Christophe des paysages de toutes beautés avec des paysages exceptionnels mais aussi des conditions de mer très changeantes qui peuvent très vite secouer dans tous les sens.

Photo du site TripAdvisor

Les 550 miles de ce périple peuvent réserver des surprises météorologiques qui font la légende des mers d’Irlande et d’Écosse.

Kirkwall, le port d’arrivée, est une ancienne base des Vikings.

Photo site Escursia.fr

Etape 2, Dublin

Brest Dublin 2

Christophe effectuera environ 350 mn pour rallier Dublin depuis Brest.

Crédit Photo www.igh.scene7.com

Le challenge est de traverser une route extrêmement encombrée (en partie de nuit !) = trafic de la manche + mer d’Irlande … qui peut être mauvaise.

Les rails montants et descendants sont nombreux et ces zones de navigation sont réputées encombrées.

Un Zeppelin de 7.50 m contre un gros tanker ou autre….. il ne faudra pas s’y frotter!

 

 

 

1ère étape, Brest

L’arrivée de la 1ère étape à Brest se fera au petit matin, le 17 juillet.

Bdx brest

L’approche de la cité du Ponant se fait en passant le Raz de Sein, endroit assez redouté mais qui par une météo favorable et un calcul selon la marée peut se réaliser sans encombre.

En ce 17 juillet, nous serons en plein dans les festivités de Fêtes Maritimes de Brest. C’est un événement majeur pour la ville et ses environs.

Ce regroupement de plus de 1 300 navires anciens a lieu tous les 4 ans depuis 1992.

DSCF9764

C’est donc une occasion pour l’aventure BNYS ( Bordeaux -> New-York en Solitaire) et Christophe de faire connaitre la transatlantique à un large public.

Brest, ports maritimes, port de commerce et port militaire possède une identité et une culture tournée vers la mer depuis les débuts de la navigations.

Cette première étape est l’occasion d’accueillir Christophe au petit matin, de passer quelques heures avec lui avant qu’il ne reprenne la mer vers 17h.

Selon la météo, il est prévu de l’accompagner sur quelques miles en fin de journée jusque l’Aber Wrac’h.

Ensuite, place au calme et à la solitude pour croiser en direction de l’Irlande et de l’Angleterre.

carte

J0 – Point de départ, Bordeaux

Ville de Bordeaux

Le 16 juillet prochain, Christophe quittera la capitale girondine à 16h pour son grand périple transatlantique.

Dès le matin, le bateau sera amarré au Ponton d’Honneur, grâce au partenariat avec le Ville de Bordeaux.

La ville est connue dans le monde entier pour les vins du même nom et ce, depuis le XVIIIe siècle.

Distante de 72 km de l’océan, Bordeaux est une cité riche d’une histoire passée mais aussi actuelle d’un point de vue trafic maritime.

En effet, le fleuve est accessible aux navires de forts tirants d’eau et offre une zone de mouillage sécurisée tout comme de nombreuses infrastructures pour les déchargements.

La liaison Bordeaux / New-York fut rendue « célèbre » avec la traite négrière, ce qui permit à la ville de se développer de manière importante, en important et exportant de nombreuses marchandises.

Dans le cadre de BNYS ( Bordeaux -> New – York en Solitaire ), c’est le point de départ de Christophe, celui qui permettra de faire renaître cette ligne avec une autre connotation, cette fois-ci pour un défis humain et matériel!