Retour bis à Reykjavik

Comme vous avez pu le voir sur le suivi en direct de Christophe, il a fait demi tour et est rentré à Reykjavik.

On vous laisse découvrir en vidéo les explications.

Christophe décidera d’ici peu de la suite à donner à cette aventure.

Prochaine tentative en paddle?

Dublin -> Kirkwall en vidéo

Suiviez Christophe en direct ici

Voici la vidéo du la traversée de Christophe entre Dublin et Kirkwall.

Notre homme a eu le droit à une mer très calme, aux dauphins à deux reprises mais aussi à une dépression orageuse qui l’a rattrapé avec des éclairs de partout et des grondements incessants.

La fin de parcours fut très agitée, ce qui a contraint Christophe à réduire la vitesse!

Tous les partenaires

Au fil des miles, direction Kirkwall

DCIM100_VIRB

DCIM100_VIRB

Dublin – Kirkwall

Bon, alors vous voulez savoir comment ça s’est passé ? Bien. Voilà.

Plus de détails ?? Ok

Sur la durée totale du trajet de + de 24h, les 19 premières heures ont été idéales : mer très facile, eau à 19°C, grand soleil, des paysages impressionnants – les côtes écossaises sont incroyables = des falaises qui se jettent dans la mer, alternées de prairies verdoyantes – quelques dauphins.

Eau à 18°C

Dès que le soleil disparait, la température chute. Je vais anticiper cette fois-ci : je rajoute une couche de chaud, et je m’impose de manger chaud toutes les 4h. Ca fonctionne : je n’ai quasiment pas souffert du froid, sauf quand je fais mes siestes allongé par terre sur mon matelas : j’ai le vent dans le nez, et avec la vitesse cela m’empêche presque de respirer .. à revoir.

Dublin Kirkwal (6)

Eau à 17°C

Arrivé à la dernière bifurcation vers les Orcades, la mer se forme.

Eau à 16°C

A l’occasion je me retourne : gloups ! La dépression annoncée (Eau à 15°C … oui je sais ça descend vite !) est juste derrière moi, en train de me rattraper : des éclairs partout, du tonnerre, et le grain qui m’arrive dessus ! Trempé de nouveau (j’ai pas vraiment de cabine..)

Eau à 14°C

J’ai fait des vidéos assez impressionnantes.

La fin du parcours, soit les 5 dernières heures, sont vraiment dures. Je suis obligé de réduire sérieusement la vitesse … Eau à 13. Heureusement que j’avais pas mal roulé .. euh flotté en début de parcours avec de belles vitesses. Mais c’est fini tout ça : les prochaines étapes seront dures tout le temps !

Dublin Kirkwal (13)

Eau à 12°C à Kirkwall !

Accueil par le manager, un papy sympa. Je dois me refaire avec l’accent écossais … ça roule les rrrr ! Les gens sont un peu intrigués par la bateau … il y a même 2 anglaises qui viennent me voir «  aahh c’est vous qui allez faire la traversée » … visiblement quelques personnes sont au courant 😉

13707750_1241937059159272_7232089459209064850_n

Je trouve un hôtel pas loin : petite chambre mais un bon lit !

J’ai fait ma sieste … maintenant je vais aller tester la cuisine locale !! Il paraît qu’il y a des bières aussi …

 

Etape 3, Dublin -> Kirkwal, du magnifique et du moins bon

IMG_9311Christophe continue sa traversée.

Il a quitté Dublin avec une eau à 19° et durant les 19 premières heures, ça a vraiment été une partie de plaisirs avec mer très facile, grand soleil, des paysages impressionnants – les côtes écossaises sont incroyables. les falaises se jettent dans la mer, alternées de prairies verdoyantes  et  quelques dauphins.

IMG_9365

Au fil des miles, la température de l’eau chute, Christophe a du se vêtir en conséquence et manger toutes les 4h.

A la bifurcation vers les Orcades, changement de conditions, ça se forme et, la dépression le rattrape avec des éclairs partout, beaucoup d’eau, ça gronde!

Puis, ça se complique réellement, notre aventurier se voit contraint de ralentir à 9 nœuds.

DCIM100_VIRB

DCIM100_VIRB

Arrivée à Kirkwall, l’accueil se montre très chaleureux et il rencontre 2 anglaises bien au courant de sa traversée, ça réchauffe!

Etape 3, Dublin -> Kirkwall

Dublin -> Kirkwall

La 3ème étape, de Dublin en Irlande à Kirkwall en Écosse est la dernière qui longe les côtes avant la route vers le Grand Nord.

Certes, cette navigation apportera à Christophe des paysages de toutes beautés avec des paysages exceptionnels mais aussi des conditions de mer très changeantes qui peuvent très vite secouer dans tous les sens.

Photo du site TripAdvisor

Les 550 miles de ce périple peuvent réserver des surprises météorologiques qui font la légende des mers d’Irlande et d’Écosse.

Kirkwall, le port d’arrivée, est une ancienne base des Vikings.

Photo site Escursia.fr